mardi 13 août 2013

Aujourd'hui j'ai lu de la merde (2)

F.-R. Hutin, Nécessaire Clarté, Editorial, Journal Ouest-France, 9 mars 2013

L'éditorial de samedi m'a rappelé un de ses prédécesseurs que j'avais archivé tellement il était complètement hallucinant.

Surprise, en le retrouvant, il était également du même auteur.
Et bien, lisez les deux et comparez.

Même exigence de "réformes structurelles".
La référence est cette-fois Jacques Attali. On se marre ( 1 ; 2 ).
Les réformes, identiques, sont cette fois détaillées.

Et la magie advient...
L'auteur invite en début d'éditorial à chercher le bien commun, ce qui n'est rien d'autre que la vertu selon lui.
" La vertu, n'est-ce pas de penser d'abord aux autres, en cherchant le bien pour tous et pas d'abord et uniquement pour soi-même, pour ses proches ou pour ses amis ?"

Pour indiquer à la fin la nécessité d'une "réforme fiscale car la fiscalité actuelle sur les plus-values et sur la fortune freine la croissance".

Evidemment, économiquement, l'argument est nul et la théorie du ruissellement enterrée depuis longtemps.

Mais sur le fond, un patron de presse invite ces 800 000 lecteurs à enfin œuvrer pour le bien commun en diminuant ses impôts.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire