jeudi 13 octobre 2016

Bilan Carbone

Lançons un appel à projet pour réaliser le bilan carbone des primaires de la droite.
Promener chaque jour, partout en France, des fossiles diffusant des idées du XXe siècle face aux problèmes du XXIe - baisses d’impôts face aux inégalités, croissance à tout prix et gaz de schistes face au réchauffement climatique, fermeture des services publics face aux défis collectifs de vieillissement, d'éducation et d'intégration -, a un coût politique lourd mais sûrement écologique. Quelqu'un veut-il se lancer à cette évaluation ?

N'attendons pas les fossiles, avançons par nous-mêmes pour voir comment diminuer notre consommation d'énergies fossiles et nos émissions de gaz à effet de serre.

Voici quelques liens pour identifier les activités humaines non responsables et réfléchir à notre vie quotidienne.

Loin d'être spécialistes, nous allons comparer tout cela avec l'idée qu'un km en voiture c'est 100g de CO2. Même s'il n'y a pas que le CO2, les études scientifiques parlent pour les autres gaz d'équivalent carbone et donc il s'agit d'une mesure étalon à laquelle nous pouvons nous référencer. Notons que 100g il s'agit là d'une voiture modèle en la matière.

Premièrement les transports, ce lien sur les voitures les moins polluantes en 2015 et ce simulateur pour connaître l'impact de votre voiture neuve pour commencer.
Une voiture plus polluante et plus ancienne atteint des niveaux de pollution très importants : en prenant ce lien sur les voitures de 2005, nous apprenons qu'un 4*4 de dix ans aujourd'hui émet 229g de CO2 au km soit 80g de plus que la moyenne de l'époque et plus du double d'une voiture sobre actuelle.
Il est toutefois utile de signaler que la consommation d'énergie du véhicule à l'usage n'est pas seule émettrice de CO2 ou de GES. La fabrication a également son coût carbone. Cet excellent article parle du coût global : il est de 2011 et indique que la fabrication représente un sixième des émissions globales du véhicule sur son cycle de vie. Acheter une voiture neuve tous les ans, comment dire euh ?
Les émissions des véhicules 4X4 vendus en 2004 ont atteint 229 g/km soit 80 grammes de plus que la moyenne !
7. Le marché des monospaces continue à se développer (+ 4 %) en pénalisant le bilan CO2 (+ 20 g/km en moyenne par rapport aux berlines). 
Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_563_palmares_2005_emissions_voitures.php
Les émissions des véhicules 4X4 vendus en 2004 ont atteint 229 g/km soit 80 grammes de plus que la moyenne !
7. Le marché des monospaces continue à se développer (+ 4 %) en pénalisant le bilan CO2 (+ 20 g/km en moyenne par rapport aux berlines). 
Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_563_palmares_2005_emissions_voitures.php
Pour parler transports au sens large, cet autre lien sur la comparaison avion-voiture.
Une place prise pour un trajet en avion équivaut à faire le trajet tout seul dans une voiture grosso modo. Et donc une famille de 4 préférant un trajet rapide en avion émet 4 fois plus de GES qu'en ayant pris sa voiture.

Ensuite l'alimentation et la viande.
Mangez moins de viande et surtout moins de bœuf. 1kg de viande produit localement équivaut à 110 kms en voiture, toujours avec notre voiture propre (l'article se base, semble-t-il, sur une émission à 200g par km ce qui est plus près de la réalité du parc automobile actuel sans doute).
Et une viande d'Argentine ou du Brésil comment dire, "ça va pas la tête" !!
Sans parler de la pression sur les terres agricoles pour alimenter les bêtes plutôt que pour alimenter les hommes : 1kg de viande de bœuf demande 8kgs de céréales. Et sans parler de la santé de votre colon...

Les biens de consommation électroniques sont aujourd'hui un problème majeur, c'est le poste qui empêche la baisse de notre bilan carbone.
Un écran plat acheté c'est 12% du bilan carbone de la consommation d'un Français. Vous en changez chaque année ?
Autre lien sur le bilan d'un iPhone. Ou celui d'un ordinateur. Reprenons la comparaison : 1015 kg d'équivalent CO2 pour l'empreinte d'un ordinateur soit en équivalence plus de 10 000 kms en voiture sauf erreur.
Un geek changeant d'ordinateur, de tv, de portable ou de tablette très fréquemment peut manger bio, il restera avec son bonnet d'âne au bilan carbone.
Enfin vous lirez que la consommation de l'appareil en marche chez vous est quasi anecdotique au regard du coût de production et d'acheminement.

La consommation de textile - la surconsommation de vêtements dans le monde occidental concrètement - devrait, on l'imagine, poser problème.  Les  recherches effectuées pour cet article renvoient l'estimation à 7kg pour le coût carbone d'un vêtement. Soit 70 bornes pour notre voiture. Un modèle d'évaluation pour le textile existe mais semble payant. Pas grand chose me direz-vous ?
En fait le problème se trouve ailleurs, la production de coton d'un tee-shirt exige 2700 litres d'eau et les surfaces de coton cultivées sur la planète (3% des terres cultivées) absorbent le quart des pesticides. D'autres problèmes également sur les produits chimiques pour les logos, les couleurs... écoulés directement dans les rivières des pays en développement et surtout l'industrie du vêtement fonctionne sur un modèle économique complètement aberrant : main d’œuvre de fabrication sur-exploitée, non protégée, main d’œuvre de vente peu payée, marge captée par quelques postes dans la chaîne.
L'excellent reportage d'Arte sur ce thème est édifiant.

Cette recherche rapide de non spécialistes reste parcellaire et nous a amenés vers des liens parfois un peu anciens et plus ou moins fiables, avec une vérification non systématique des sources. Alors n'hésitez pas à commenter, ajouter des liens, préciser certains éléments.

Nous signalerons enfin l'interview passée de Gaël Giraud qui nous rappelle, lui, à quel point le réchauffement climatique constitue un défi majeur et urgent pour l'humanité. François Fillon ne le dira sans doute pas ce soir, lui qui a peur de l'écologie punitive, et regrettera sans doute de ne plus pouvoir rentrer en Falcon dans la Sarthe.

Bonne lecture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire